La France nouvelle

La France nouvelle

by Anatole PRÉVOST-PARADOL, Gabriel de BROGLIE

NOOK Book(eBook)

$16.99

Available on Compatible NOOK Devices and the free NOOK Apps.
WANT A NOOK?  Explore Now

Overview

Par un essayiste éblouissant, un manifeste prophétique de la France libérale.


En juillet 1868 paraît La France nouvelle, un essai politique qui fait l'effet d'une bombe. Son auteur, Anatole Prévost-Paradol, journaliste et académicien d'à peine 39 ans, y pose d'emblée, sous le Second Empire finissant, une question simple, " celle de savoir si nous serons enfin une nation libre "et y répond par un appel à des réformes propres à instaurer une " démocratie française " telle qu'il la conçoit. Ce percutant manifeste du libéralisme trouve bien des échos dans le temps présent.
" La France nouvelle reste un exemple pur de la cristallisation qu'un livre peut provoquer dans l'évolution des idées politiques, et donc un livre phare du journalisme [...] Il proposait d'implanter durablement en France le régime libéral que celle-ci recherchait en vain depuis près d'un siècle [...] De là cette émotion et cette tension qui traversent les pages de La France nouvelle, l'un des plus beaux testaments politiques de notre XIXe siècle. "
Gabriel de Broglie de l'Académie française

Membre de l'Académie française et chancelier de l'Institut de France, Gabriel de Broglie a consacré l'essentiel de son oeuvre, à travers essais et biographies, à l'histoire de la pensée et de la politique libérales en France au XIXe siècle.

Les Mémorables
Une collection dirigée par Laurent Theis
Les plus grands textes d'hier présentés par les meilleurs esprits d'aujourd'hui


Product Details

ISBN-13: 9782262040314
Publisher: Place des éditeurs
Publication date: 03/15/2012
Sold by: EDITIS - EBKS
Format: NOOK Book
Pages: 217
File size: 709 KB

About the Author

Journal des débats. Libéral influencé par l'Angleterre, proche de Thiers, il met sa plume au service des idées libérales. Rallié à l'Empire libéral au printemps 1870, il est nommé ambassadeur à Washington. 15 jours après son arrivée, apprenant la déclaration de guerre avec la Prusse, il se suicide le 19 juillet.

Académicien, Conseiller d'Etat, membre de l'Institut, ancien président de la Haute Autorité de l'audiovisuel, Gabriel de BROGLIE s'est fait connaître comme historien en particulier avec Mme de Genlis (prix Gobert de l'Académie française), Guizot (prix des Ambassadeurs) et Le XIXe Siècle.

Customer Reviews